Tagtik

Comment la Belgique a anéanti l'agence de presse de Daech

Cette opération hors norme a été menée en toute discrétion depuis jeudi dernier par le parquet fédéral en vue de neutraliser des milliers de compte sur les réseaux sociaux ou sur des messageries cryptées agissant pour Amaq

Une cyberattaque coordonnée et organisée par le parquet fédéral a permis de mettre hors d'état de nuire des milliers de comptes qui faisaient la propagande du groupe terroriste Etat Islamique (Daech), via son agence de presse Amaq, rapporte la DH.

Cette opération hors norme a été menée en toute discrétion depuis jeudi dernier par le parquet fédéral en vue de neutraliser des milliers de compte sur les réseaux sociaux ou sur des messageries cryptées agissant pour Amaq, l'agence de propagande de l'Etat islamique.

Pour réaliser cette mission, le parquet fédéral s'est appuyé sur les experts d'Europol. Plusieurs spécialistes des cyberattaques ont travaillé de concert ces derniers jours pour tenter de neutraliser l'agence Amaq et ses prosélytes.

Ce n'est pas la première fois que se déroule une attaque de ce style. En 2018 déjà, le parquet fédéral avait mené une opération similaire mais sans l'importance des moyens déployés cette fois. A l'époque, les responsables de l'agence Amaq avaient rapidement réussi à refaire surface. Cette fois, l'opération semble porter ses fruits.

Du côté du parquet fédéral, on admet avoir peut-être gagné une bataille mais pas la guerre. Une conférence de presse sera organisée ce lundi à La Haye pour tous les détails de cette opération exceptionnelle.

(LpR - Source : La DH /picture : Pixabay)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redaction@tagtik.be

Pour aller plus loin