Tagtik

Attentats de Paris: nouvelle arrestation dans la filière belge

Un Bruxellois originaire de Verviers serait impliqué dans l'achat des armes ayant servi aux sanglantes attaques à Paris...

Plus de 3 ans après après les attentats meurtriers qui ont endeuillé Paris et fait 130 victimes le 13 novembre 2015, l’enquête se poursuit activement en Belgique.

Contrairement à une idée reçue, tous les acteurs de ce très volumineux dossier ne sont pas morts ou en prison. Les devoirs d'enquête demandés à la cellule belge le prouvent à suffisance.

Comme le révèle la Dernière Heure ce mercredi matin, un dénommé Mohamed E., un bruxellois originaire de Verviers, aurait ainsi été arrête juste avant la Noël, à la requête d’un juge d’instruction bruxellois. Son mandat d'arrêt a depuis été confirmé.

Cet homme est inculpé de participation aux attaques terroristes de Paris. Détenu à la prison de Saint-Gilles, il serait mêlé à l’achat des kalachnikovs ayant servi à tuer la grande majorité des victimes françaises. Il aurait fourni une partie des fusils mitrailleurs à Mohamed Bakali, détenu en France et considéré comme le logisticien de la cellule qui a perpétré ces attaques. Il aurait loué plusieurs planques ayant servi aux terroristes et facilité leurs déplacements.

Contrairement aux attentats de Bruxelles le 22 mars, où les auteurs se sont exclusivement servis de bombes, à Paris, les victimes sont toutes tombées sous des balles des kalachnikov. La provenance de ces armes et leur acheteurs intéressent évidemment la justice française.

(LpR/Picture : Twitter)

LpR

LpR

Sport and data journalist @Tagtik - Crystal Palace, Andy Hampsten, Antoine Blondin & Sachin Tendulkar - redactionfr@tagtik.be

Pour aller plus loin